Un premier atelier pour les nouveaux incubés sur la proposition de valeur

Un premier atelier pour les nouveaux incubés sur la proposition de valeur

Les porteurs de projet accompagnés en 2019 par NMcube ont démarré le programme d’incubation avec un premier atelier animé par Nicolas Viguier (Actyvea) afin de leur donner des clés pour mieux définir la proposition de valeur de leur projet.

La quinzaine d’entrepreneurs qui porte les 8 nouveaux projets sélectionnés par NMcube s’est donnée rendez-vous mercredi 30 janvier, à La Centrale, sur l’île de Nantes, pour un premier atelier collectif. Les coachs du côté de la Creative Factory by Samoa, de Ouest Médialab et d’Audencia étaient aussi présents pour accompagner les incubés tout au long de la journée dans leur réflexion.

Objectif de la journée ? Rentrer dans le vif du sujet en identifiant les hypothèses clés de sa proposition de valeur. Cela implique de bien réfléchir aux cibles, de cerner les besoins auxquels le projet répond et les avantages différenciants par rapport à la concurrence.

Durant la journée, chaque incubé était invité à formuler la proposition de valeur de son projet et Nicolas Viguier les aidait à identifier et résumer en une phrase le coeur de leur offre :  « Ce que vous vendez finalement, c’est une expertise liée à la connaissance et à toute votre base de données. Et vous, l’accès à une communauté ultra qualifiée. Et vous, de la mise en relation, etc. »

Un premier exercice enrichissant pour les incubés mais pas toujours évident, y compris pour les médias en développement créés il y a plusieurs années comme celui de William Mauxion, fondateur de la Revue Bouts du Monde :

« Ça nous bouscule de devoir décrire notre projet en une phrase, non seulement parce que c’est laborieux mais aussi parce que ça fait des années qu’on existe. On avait l’impression que c’était bien ancré dans le sol – même si on savait que c’était sur pilotis – mais là, on se rend compte que les pilotis sont ancrés sur du sable mouvant. C’est bien. Ça nous oblige à prendre de la hauteur par rapport à une aventure où les bouclages qui s’enchaînent ne nous laissaient pas toujours le temps de nous poser d’autres questions »

Gaëlle Lescombat, co-fondatrice de Sorties de Secours, s’est dit « agréablement surprise que cet atelier soit aussi concret ». 

Pour Sébastien Guitton et Hugo Vincent, fondateurs de Kult, l’exercice a été l’occasion de reprendre les bases du projet « de manière construite et organisée, en suivant une méthode. »

Prendre le temps de cette prise de recul permet de confirmer des intuitions et à l’inverse d’écarter certaines pistes. La méthode inculquée permet de hiérarchiser ses priorités et de faire le tri. « On voit qu’il peut y avoir énormément de cibles et qu’il faut recentrer » constate l’un des entrepreneurs à l’issue de la journée. « Nous on a même des sous cibles » s’exclame un autre.

Adrien Grall, fondateur de la plateforme Lavieducoin, a salué l’aide des coachs présents lors de l’atelier mais aussi des autres incubés. « C’est une bonne chose que vous soyez là pour nous aider concrètement et nous orienter aussi sur les cibles. On peut même s’aider les uns les autres aussi, entre incubés »

Nicolas Viguier accompagne depuis plus de 5 ans les entrepreneurs dans leurs choix de développement et la mise en oeuvre de leur stratégie à travers des méthodes et des outils adaptés.

« Sans un état de l’art du marché et des échanges avec les acteurs concernés, c’est un exercice difficile. On souhaite que vous preniez conscience des bénéfices de la méthode et que ça devienne ensuite naturel chez vous. Interroger ses cibles, faire de la veille, lire des études : ce sont des bons réflexes à avoir. »

Les nouveaux « NMcubistes » sont repartis avec un objectif d’ici le prochain atelier : bâtir un plan d’actions pour aller à la rencontre des clients potentiels et ainsi mieux cerner leurs attentes. Nicolas les retrouvera dans un mois. Dici-là, “l’idée est d’acquérir un maximum d’information pour bien hiérarchiser les besoins et les segments de marchés … Plus vous aurez d’infos plus ça vous sera utile » a-t-il conclu à la fin de cette première journée d’incubation.

 

(Re)découvrez les 8 projets accompagnés par l’incubateur en 2019 : 

Des incubés de la première saison participent au HybLab « Dataviz »

Des incubés de la première saison participent au HybLab « Dataviz »

Le HybLab est un hackathon de plusieurs jours qui permet à des porteurs de projets d’expérimenter avec une équipe pluridisciplinaire d’étudiants la data visualisation. Zoom sur 3 incubés qui ont relevé le défi : Euradio, PressPepper et MusicData.

Pierre Dickinson présentant le projet lors du coup d’envoi du HybLab

Euradio : communiquer sur le déploiement du DAB +

Engagée dans le développement de ses antennes dans plusieurs métropoles françaises, Euradio a proposé à son équipe d’étudiants de travailler sur la technologie DAB+. En partant des données du World Dab, du SIRTI, le Syndicat des radios indépendantes et d’études du CSA, l’enjeu du projet était de vulgariser le fonctionnement de ce nouveau standard de la diffusion radio et d’informer le public que sur le déploiement du DAB+ dans le monde.

« On s’est dit qu’on avait une carte à jouer avec la vulgarisation sur le DAB +. Les dataviz réalisées durant le HybLab vont servir comme outil de vulgarisation et de communication sur cette technologie pour tout un écosystème » explique Hélène Lévêque, chargée de communication de la radio. « Ce projet répond aussi à une volonté d’embarquer notre audience dans ce qu’on fait. »

La difficulté pour Hélène Lévêque, qui a accompagné les étudiants le premier jour du HybLab ? « On peut vite perdre les gens quand on aborde les choses par un biais trop technique. Heureusement, les étudiants ont posé des questions pertinentes et se sont rapidement emparés des données. »

PressPepper : valoriser le fil de dépêches de PressPepper

Guillaume Frouin, fondateur de l’agence de presse spécialisée dans la chronique judiciaire régionale, est venu au HybLab avec l’envie de faire découvrir la richesse du fil PressPepper. Avec son équipe d’étudiants, il a passé la première journée du hackathon à les accompagner dans l’exploration des 7 000 dépêches mises en ligne depuis 2014 et de leurs données connexes (juridiction, communes concernées, etc…).

L’enjeu du projet de data visualisation pour son agence  sera de présenter le fil de dépêches et ses particularités (hyper-proximité, spécialisation en droit pénal et administratif, etc…) à de nouveaux clients potentiels. « Plutôt que de faire de longs discours, je vais mettre cette dataviz en avant auprès de nouveaux prospects. »

« Cet atelier me permet de tenter des choses que j’avais en tête depuis des années, mais qui me semblaient toujours secondaires par rapport à l’opérationnel. La première journée du HybLab m’a demandé beaucoup de « jus de cerveau ». La principale difficulté a été de phosphorer sur des concepts un peu abstraits et de devoir les conjuguer avec des contraintes comme la visualisation. Mais travailler avec des étudiants apporte un regard frais sur l’activité de l’agence. Le fait d’avoir les trois compétences réunies évite de bloquer très vite sur des considérations techniques. »

MusicData : cartographier la blogosphère des musiques indés

Pierre Dickinson, co-fondateur de la plateforme MusicData et son équipe d’étudiants ont voulu mettre en avant les blogs musicaux indépendants les plus influents dans le monde. Objectif : cartographier la blogosphère spécialisée dans les musiques indépendantes à travers le monde. Une manière de communiquer sur la richesse des sources intégrées à MusicData, à partir notamment des données tirées de Hype Machine (référence dans la blogosphère musicale)

« Les étudiants ne connaissent pas les parties prenantes autour de la data et de la musique et apportent un regard neuf sur l’expérience qu’on peut proposer » estime Pierre Disckinson. « On a notamment discuté de leurs usages sur la consommation de la musique et la façon dont ils partagent leurs goûts musicaux. »

Les projets réalisés durant ce HybLab ont été présentés à Stereolux lors de la soirée de remise des prix et sont à retrouver prochainement en ligne sur le site HybLab. Pour patienter, (re)découvrez tous les projets réalisés durant ces hackathons depuis 2013.

Le 18ème HybLab organisé par Ouest Médialab rassemble des étudiants en webdesign (AGR École de l’image), en informatique (Polytech Nantes) et en communication et médias (Audencia SciencesCom). Le coup d’envoi du hackathon a été donné le 17 janvier dernier à Nantes au MEDIACAMPUS. L’objectif pour les 9 équipes pluridisciplinaires d’étudiants ? Développer en 4 jours des datavisualisations interactives à partir des données et d’une problématique de communication amenées par les porteurs de projets. En savoir plus sur les 9 projets réalisés

Retour sur la soirée de lancement de la saison 2

Retour sur la soirée de lancement de la saison 2

Le mardi 22 janvier s’est tenue la soirée de lancement de la 2ème promotion NMcube au MEDIACAMPUS, à Nantes. L’occasion pour les nombreux participants de découvrir en avant-première les 8 projets qui seront accompagnés en 2019 par l’incubateur. 

Cette soirée de lancement était l’occasion pour les participants d’échanger avec les partenaires de l’incubateur et des entrepreneurs dans le secteur des médias. Voici les 8 projets de la deuxième promotion, accompagnés par l’incubateur en 2019.

🌍 BOUTS DU MONDE

La session de pitchs a commencé avec William Mauxion qui nous a emmené à l’autre bout du monde avec sa revue artistique et contributive de carnets de voyage, qui en est à son 37ème numéro ! En 10 ans, Bouts du Monde, revue trimestrielle animée jusqu’ici par une équipe de bénévoles a déjà publié les récits de plus de 500 voyageurs.

👉🏻 Le projet Bouts du Monde

🎞️💡KULT

Sébastien Guitton et Hugo Vincent nous ont parlé de Kult, le média des vidéos créatives, présent uniquement sur les réseaux sociaux. Un outil de veille pour les professionnels du secteur mais aussi de visibilité pour les producteurs et les créations.

👉🏻 Le projet KULT

💃🎭 SORTIES DE SECOURS

(Re)découverte avec Isabelle Nivet et Gaëlle Lescombat d’un projet plus local cette fois avec Sorties De Secours, un média culturel et agenda des sorties gratuit en Bretagne pour rendre compte de la richesse culturelle du territoire.

👉🏻 Le projet Sorties de Secours

♿️🌍 HANDIPLANET

Nous avons à nouveau voyagé avec Emmanuel Kouratoras qui a fondé Handiplanet un guide de voyage contributif sous forme de réseau social dédié aux personnes à mobilité réduite.

👉🏻 Le projet Handiplanet

🚗🏠 LAVIEDUCOIN

Adrien Grall et Antoine Nguyen nous ont présenté Lavieducoin, une plateforme collaborative qui connecte des gens pour échanger des questions et des réponses locales.

👉🏻 Le projet Lavieducoin

🤷‍♂️🎮 10-24

Pascal couffin et Gaëlle Hautbois lancent 10-24, un média de solutions qui fédère une communauté de parents d’ados mais aussi une agence de conseils en communication, spécialisée jeunesse et cultures juvéniles.

Le binôme avait gagné sa place au sein de l’incubateur lors du Media Mix Week-end, un week-end pour faire émerger des projets de médias en équipe pluridisciplinaire. Lire le reportage sur le Media Mix Week-end. 

👉🏻 Le projet 10-24

📻🎙️ ALVÉOLE

Boris Lemasson et Pierre-Yves Allain nous ont présenté Alvéole, leur cabinet d’études en expériences sonores pour valoriser le patrimoine immatériel commun ou privé des collectivités territoriales et des acteurs du tourisme ou économiques du territoire.

👉🏻 Le projet Alvéole

🌱💧 LES HORIZONS

Guillaume Joly et Mathieu Desprez se lancent dans l’aventure Les Horizons, le média de l’innovation pour la transition écologique, ancré dans une logique de journalisme de solutions.

👉🏻 Le projet Les Horizons

Guillaume Joly & Mathieu Desprez [Les Horizons]

Guillaume Joly & Mathieu Desprez [Les Horizons]

« Le média de l’innovation pour une transition écologique »

Le projet :

Ancré dans une logique de journalisme de solutions, Les Horizons propose des articles mettant en avant les start-up et innovations qui favorisent la transition écologique et permettent de répondre aux objectifs de développement durable. C’est un média pure player qui s’adresse principalement aux audiences B2B qui souhaitent effectuer une veille sur la thématique « innovation et environnement » et/ou communiquer sur ces sujets grâce à des services d’accompagnement éditorial proposés par la rédaction.

Les porteurs du projet :

Guillaume Joly : Guillaume a 7 ans d’expérience en tant que Consultant puis Manager dans des cabinets de conseil en recrutement et en développement de marque employeur spécialistes du web et de l’innovation. Il a travaillé sur le recrutement de profils IT, sales et marketing pour des start-up et des PME innovantes. Amoureux de la terre et fier exploitant d’un potager urbain à Nantes, Guillaume a lancé Les Horizons en février 2018 afin de relier sa passion de l’écriture avec son envie de porter un projet entrepreneurial lié à l’environnement.

Mathieu Desprez : Mathieu a 8 ans d’expérience dans le web, notamment au Parisien, d’abord en tant que Responsable des Partenariats Digitaux puis comme Product Manager. Avant cela, il a débuté sa carrière chez un spécialiste de l’affiliation e-commerce pour lequel il s’occupait des leviers d’acquisition et de monétisation d’audience. Intéressé depuis longtemps par la transition écologique et ses enjeux, Mathieu exploite également un jardin partagé à Paris. Il a rejoint Les Horizons fin 2018 après avoir suivi de près le projet depuis sa création.

Pierre-Yves Allain & Boris Lemasson [ALVÉOLE]

Pierre-Yves Allain & Boris Lemasson [ALVÉOLE]

« Cabinet d’études en expériences sonores pour valoriser le patrimoine immatériel commun ou privé »

Le projet :

Alvéole est un service de production de contenus sonores et une solution d’accompagnement éditoriale pour mettre en avant le patrimoine immatériel des collectivités territoriales, des structures de tourisme et des acteurs économiques du territoire. Alvéole utilise la démarche journalistique et les techniques sonores à travers différents formats (interviews, reportages, documentaires sonores…) pour des prestations de production, de réalisation et de montage de contenus sonores.

Les porteurs du projet :

Pierres-Yves Allain : Pierre-Yves, Directeur, est l’artisan du détail. Au sein d’Alvéole, il est garant de la partie technique, en première ligne sur le développement de solutions matérielles et techniques pour les client-es. Il est diplômé de l’ISTS de Rennes en technique de prise de son et sonorisation. Il a été directeur technique de deux radios locales, Euradio puis Prun’. En tant qu’entrepreneur indépendant, il conseillait des entreprises sur des choix de système broadcast et les installait. Sa veille permanente sur les technologies et son esprit « Do it Yourself » lui permettent d’être à la pointe de l’innovation pour Alvéole.

Boris Lemasson : Boris, Président, est l’oreille intuitive. Pour Alvéole il s’occupe de la partie éditoriale. Diplômé de l’IUT de Lannion en journalisme radio, il a exercé cette activité dans différents médias traditionnels, associatifs, institutionnels et a été rédacteur en chef radio et web de Prun’. Son ancien statut d’auteur sonore est un plus indéniable pour accompagner les clients au niveau créatif. Son parcours, marqué par d’autres expériences en tant qu’entrepreneur et technico-commercial, lui permet de se lancer dans la conception d’Alvéole.

Pascal Couffin & Gaëlle Hautbois [10-24]

Pascal Couffin & Gaëlle Hautbois [10-24]

« Média et agence conseil spécialisés sur les cultures juvéniles »

10-24

Le projet :

10-24 est un média de solutions qui fédère une communauté de parents d’adolescents et une agence de conseils en communication, spécialisée jeunesse. Ce média partage une information produite à trois voix : celle des parents qui posent leurs questions, celle des experts (éducateurs, enseignants, documentalistes, chercheurs…) qui partagent leurs connaissances et celle l’équipe de l’agence qui effectue un travail journalistique pour proposer des dossiers thématiques. 10-24 entend partager des questionnements, des expériences de vie, des initiatives et des bonnes pratiques en matière d’action éducative, tout en assurant une diversité de points de vue et d’approches.

Les porteurs du projet :

Pascal Couffin : Au croisement des médias, de la culture, de l’éducation et de la jeunesse, Pascal est spécialisé dans la communication enfance-jeunesse et dans l’analyse des pratiques culturelles et numériques des adolescents. Il apporte son expertise aux professionnels de l’animation, de l’éducation dans la mise en place de leur stratégie de communication. Pascal a développé un tiers-lieu dédié à l’accompagnement des pratiques médiatiques et numériques en Pays de la Loire et qui édite Fragil, média contributif culture & société.

Gaëlle Hautbois : Transmettre les savoirs, partager les connaissances et mieux communiquer pour se comprendre et se faire comprendre sont les moteurs qui animent Gaëlle. Après son expérience de journaliste à la rédaction radio-télé-web de Radio-Canada, elle s’est lancée dans le conseil auprès de petites et grandes organisations afin de les accompagner dans leur communication interne et les aider à capitaliser et diffuser leurs savoirs. 

Adrien Grall & Antoine Nguyen [Lavieducoin]

Adrien Grall & Antoine Nguyen [Lavieducoin]

« Plateforme collaborative de questions / réponses locales »

 

 

Le projet : Lavieducoin est une plateforme communautaire qui connecte des gens pour échanger des questions et des réponses locales. Un média social qui crée du lien local en plaçant la proximité (géographique mais aussi affinitaire) au coeur des échanges, pour partager des problématiques liées à un territoire. Lavieducoin peut être proposée à des partenaires sous forme d’un modèle Saas de services afin de converser avec leurs communautés. Le site responsive est déjà disponible et une application est prévue pour le début d’année.

Les porteurs du projet :

Adrien Grall : Adrien a débuté sa carrière chez BetClic, à l’époque start-up d’une dizaine de personnes à Londres, pour s’occuper du marketing digital en France. En 2011, il crée sa structure de conseil en marketing digital puis rejoint Ouest-France trois ans plus tard, pour prendre en charge le service Promotion des marques du groupe. C’est à la fin de l’année 2017 qu’Adrien lance officiellement Lavieducoin.

Antoine Nguyen : Développeur polyvalent depuis 2004 et freelance depuis 2014, Antoine a évolué au sein d’environnements techniques variés et est aujourd’hui développeur fullstack. Passionné par l’open source, il a d’abord été consultant spécialisé dans le logiciel libre. En 2014, il vit sa première expérience de CTO pour Cowork.io, solution SaaS de gestion pour le monde du coworking et en 2017, il accompagne StanceO en tant que CTO, solution de type ERP distribueé en mode SaaS. Il s’associe au projet Lavieducoin en tant que CTO en 2018.